Sécurisez votre vie grâce aux paiements électroniques

26/10/2018

« 1 jour sans » : tel est le nom donné par le SPF Intérieur à ce 26 octobre. Au travers de cette journée d’action nationale contre les cambriolages, les pouvoirs publics entendent sensibiliser l’ensemble des citoyens au fait qu’ils peuvent limiter dans une large mesure les risques de vol et de cambriolage en adaptant légèrement leur mode de vie. Détenir un minimum d’espèces en poche ou à la maison est l’un des conseils à suivre qui peuvent faire la différence. N’hésitez donc pas : pour vos paiements, choisissez toujours la voie électronique.

Pourquoi opter pour le paiement électronique ?

Le paiement électronique est facile, rapide, convivial mais aussi extrêmement sûr.

Si vous n’avez pas d’espèces en poche, il est impossible de perdre vos pièces ou billets ou de vous les faire voler. Si vous perdez votre carte de banque, vous pouvez en revanche la faire bloquer immédiatement via Card Stop (070 344 344).

Si, en magasin, vous payez toujours au moyen de la carte, le commerçant aura moins d’espèces en caisse et sera moins susceptible d’être attaqué. 

Faire en sorte de conserver peu de liquide à la maison est aussi une bonne idée. Car en cas de cambriolage, les espèces dérobées sont perdues une fois pour toutes et impossibles à récupérer.

 

Les Belges paient–ils déjà souvent par voie électronique ?

Ces 10 dernières années, le nombre de paiements électroniques a considérablement augmenté. Les chiffres de la Banque centrale européenne (BCE) indiquent que chaque belge a utilisé en 2016 en moyenne 155 fois sa  carte de paiement. Il s’agit là d’une augmentation de pas moins de 114% en 10 ans.

Compte tenu des nombreux avantages des paiements électroniques, le secteur financier s’efforce d’encore améliorer ce chiffre. Il est facile et sûr d’effectuer des paiements en magasin, sur internet ou entre membres de la famille / amis par voie électronique. Les banques investissent dès lors massivement dans des apps de paiement conviviales permettant au consommateur d’effectuer plus aisément ses paiements.

La fusion des opérateurs de paiement Bancontact et Payconiq (formant Bancontact Payconiq Company) et le déploiement de paiements sans contact (Near Field Communication) en sont d’excellents exemples.

Plus sur: