Financement des entreprises : tout risque a son prix

12/10/2018

Le financement des entreprises est et reste une mission essentielle de nos banques. Les chiffres records en témoignent : en juin 2018, l’encours des crédits aux entreprises représentait pas moins de 154,3 milliards EUR. 

Derrière ces chiffres se cache un processus complexe par lequel la banque fixe un prix acceptable pour les crédits, en fonction notamment des différents risques liés au crédit qu’elles accordent.

Le crédit aux entreprises en pratique

Freddy Van den Spiegel, Prof. Dr. à la Vlerick Business School et à la VUB, a rédigé pour la Revue bancaire et financière un article analysant en détail la tarification et les risques liés à l’octroi de crédit aux entreprises.

Dans cet article, Freddy Van den Spiegel porte une attention particulière à la question du funding loss, à savoir l’indemnité imputée par la banque lorsque l’entrepreneur rembourse son crédit anticipativement. Il souligne dans ce cadre que, dans certains cas, la législation belge prescrit une indemnité qui ne correspond pas aux risques liés, pour la banque, au crédit octroyé.

Freddy Van den Spiegel : “Il existe un large consensus sur le fait que les banques doivent être en mesure de répercuter les risques qu'elles prennent sur le coût du crédit. Mais ce principe ne s'applique pas au remboursement anticipé de certains crédits PME. Ceci perturbe le marché et risque d’affecter négativement le mécanisme d'octroi de crédit.”

Pour en savoir plus

Vous voulez en savoir plus ? Vous trouverez ici l’article dans son intégralité.

Plus sur: