Febelfin soutient l’initiative d’arrondir les paiements à 0 ou 5 centimes d’euro

9 Février 2018

Febelfin soutient l'initiative du gouvernement fédéral de conclure un accord avec les différents secteurs afin d’appliquer des règles d’arrondi et d’arrondir le montant total à payer en caisse à 0 ou 5 centimes d'euro. Ces arrondis pourront s’effectuer à la hausse ou à la baisse.

La limitation du nombre de pièces de 1 et 2 cents nécessaires contribuerait à apporter une solution structurelle à la pénurie de pièces de monnaie. Les pièces de 1 et 2 centimes d'euro sont souvent thésaurisées ou rangées dans une tirelire. Elles circulent donc beaucoup trop peu, ce qui se traduit régulièrement par une pénurie. Frapper les pièces et les acheminer est très onéreux. Réduire l'utilisation de ces pièces permettrait dès lors de réduire les coûts pour la société. Febelfin ne peut qu’y être favorable.

Il nous paraît indispensable que les règles d'arrondi s'appliquent tant aux paiements en espèces qu’aux paiements électroniques, ce afin de garantir l'égalité de traitement de ces deux moyens de paiement.

Afin de réduire l'utilisation des centimes d’euro, il est essentiel de continuer à promouvoir les paiements électroniques. L'évolution actuelle vers une société plus numérique et moins axée sur les liquidités est une bonne chose, tant pour le consommateur que pour la société dans son ensemble.

Plus sur: