Déclaration fiscale : de préférence en ligne !

13/06/2017

La date limite pour rentrer votre déclaration fiscale annuelle approche à grands pas. Si vous optez pour une déclaration sur papier, il vous reste un peu plus de deux semaines. Si vous choisissez la déclaration en ligne, vous disposez d’encore un mois.

Cette dernière option gagne d’ailleurs chaque année en popularité. Cela n’a rien d’étonnant dans la mesure où les parties pré-remplies de Tax-On-Web allègent le travail et permettent de gagner du temps.

Cependant, en tant que contribuable vous restez responsable d’une déclaration correcte : il est donc recommandé de vérifier soigneusement les données !

La déclaration électronique est encore simplifiée

Tax-On-Web est de plus en plus populaire. L’an dernier, pas moins de 3,68 millions de contribuables belges ont rentré leur déclaration fiscale en ligne. Ce chiffre, qui correspond à 3/4 de l’ensemble des contribuables, constitue un record.

Pour leur faciliter un peu plus la tâche et accroître l’attrait de Tax-On-Web auprès des autres contribuables, le fisc a encore simplifié davantage la déclaration électronique.

Premièrement, la page d’accueil a été supprimée : les utilisateurs sont directement dirigés vers www.myminfin.be. Il est possible d’y consulter l’intégralité de son dossier fiscal. Deuxièmement, Tax-On-Web 2017 permet d’accéder à sa déclaration en un seul écran. Il n’est donc plus nécessaire de parcourir les différentes cases.

Enfin, cette année, un nombre record de codes - soit 320 - sont pré-remplis. Ceux qui ne le sont pas mais qui ont fait l’objet d’une déclaration l’année dernière figurent à part.

Collaboration au niveau fiscal

Les banques belges ont elles aussi contribué à la simplification de Tax-On-Web. Ainsi, à partir de cette année, elles envoient au fisc, par voie électronique, les données relatives aux paiements qui génèrent un avantage fiscal. Ces données peuvent donc être elles aussi pré-remplies.

D’un point de vue plus spécifique, un nouveau wizard dans Tax-On-Web aide les utilisateurs à déclarer leurs  prêts et primes d’assurances de solde restant dû. Ce wizard est disponible si vous avez contracté un emprunt pour votre habitation depuis 2005. Cela vaut aussi pour les refinancements. 

Un bon conseil : vérifiez soigneusement toutes les données

Aussi pratique le système de données pré-remplies soit-il, la responsabilité finale d’une déclaration correcte n’en incombe pas moins au citoyen. Ce dernier doit toujours contrôler soigneusement les montants et apporter le cas échéant les adaptations nécessaires.

De très nombreux facteurs externes peuvent en effet intervenir qui ne ressortent pas directement d’une déclaration et ne sont dès lors pas connus du fisc et de la banque. Ces données peuvent pourtant être déterminantes pour une déclaration correcte.

Introduisez votre déclaration à temps

Si vous optez pour une déclaration fiscale sur papier, vous devez veiller à ce que celle-ci soit introduite pour le jeudi 29 juin au plus tard. Si vous utilisez Tax-On-Web, vous avez encore jusqu’au jeudi 13 juillet.

Le contribuable qui recourt aux services d’un comptable a jusqu’au 26 octobre pour introduire sa déclaration auprès du SPF Finances.

Besoin d’aide ?

Si vous avez besoin d’aide pour compléter votre déclaration fiscale, vous avez plusieurs solutions :

  • le Contact Center du SPF Finances au numéro 0257 257 57
  • un bureau des contributions local (jusqu’au 30 juin)
  • l’une des 1455 permanences communales dans 501 lieux différents et 18 permanences dans 16 shopping centers
Plus sur: