2016 : une année positive pour le crédit hypothécaire

25 Janvier 2017

En 2016, plus de 260.000 contrats de crédit hypothécaire ont été contractés pour un montant total de quelque 30 milliards EUR (hors refinancements). Le marché hypothécaire belge a ainsi à nouveau atteint en 2016, comme les années précédentes, un niveau élevé. C’est ce qui ressort des statistiques relatives au crédit hypothécaire publiées ce jour par l’Union professionnelle du Crédit (UPC)1.

Hors refinancements, le nombre de demandes de crédit a augmenté en 2016 d‘un peu plus de 7 %. Une hausse en montant de plus de 13% a également été observée. Notamment en conséquence de cette évolution, le nombre de contrats de crédit contractés a également progressé d’environ 8% par rapport à 2015. Le montant correspondant a augmenté de 16%.

Cette hausse a surtout été perceptible au niveau des crédits en vue de l’achat et de la construction d’un logement.

« Comme l’an dernier, les faibles taux d‘intérêt ont eu pour effet de soutenir clairement la demande et l‘octroi de crédit », explique Monsieur Ivo Van Bulck, Secrétaire général de l‘Union professionnelle du Crédit. « Par ailleurs, la suppression annoncée du bonus-logement dans la Région de Bruxelles-Capitale a oeuvré dans le même sens. »

 

 

On trouvera ci-dessous les principaux constats pour 2016 par rapport à 2015, l‘accent étant mis en partie sur le quatrième trimestre de 2016 2 :

 
  • Le nombre de demandes de crédit (hors celles pour refinancements) a progressé de 7 % en 2016. Le montant des demandes de crédit a lui aussi augmenté d’environ 13%. Près de 370.000 demandes de crédit ont été introduites pour un montant total de plus de 46 milliards EUR.
  • Les crédits hypothécaires octroyés ont progressé, tant en nombre qu'en montant, respectivement de 8% et 16%. Plus de 260.000 crédits ont été octroyés pour un montant total de plus de 30 milliards EUR (hors refinancements).
  • On a observé au cours de tous les trimestres une forte progression de l’octroi de crédit.
  • Le nombre de crédits contractés pour l’achat d’un logement (+13.300) a crû de plus de 11% par rapport à celui enregistré en 2015. Le nombre de crédits de construction (+7.900) a quant à lui été supérieur de plus de 32%, après le recul de 16% noté en 2015. Le nombre de crédits pour l’achat avec transformation et le nombre de crédits à d’autres fins (garage, terrain à bâtir, …) ont également connu une progression. Quant à celui des crédits pour la rénovation d’un logement, il a diminué de 4% (-3.200).
  • Sans doute aussi en raison de la suppression annoncée du bonus-logement dans la Région de Bruxelles-Capitale au 01.01.2017, l’octroi de crédit a été largement supérieur au quatrième trimestre 2016 à ce qu’il avait été au cours du quatrième trimestre de l’année précédente: plus de 67.000 crédits ont ainsi été octroyés pour un montant total de près de 8,3 milliards EUR. C’est là le meilleur quatrième trimestre jamais enregistré, abstraction faite de celui de 2014.
  • Le nombre de refinancements externes a diminué en 2016 de 30% par rapport à 2015, l’année record absolue en matière de refinancements. Néanmoins, 57.000 refinancements externes ont encore été enregistrés en 2016, soit le deuxième chiffre le plus élevé jamais noté.
  • Le montant moyen emprunté pour l’achat d’un logement a augmenté pour atteindre près de 150.000 EUR sur l’ensemble de l’année 2016. Au cours du quatrième trimestre, il se situait même à plus de 153.000 EUR. Le montant moyen pour un crédit de construction a continué d’augmenter jusqu’à environ 154.000 EUR sur l’ensemble de 2016. Au cours du quatrième trimestre, il a même franchi le cap des 156.000 EUR.
  • En 2016, plus de 9 emprunteurs sur 10 ont continué d’opter pour un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable assorti d’une période de fixité initiale de minimum 10 ans. Au quatrième trimestre, cette part a même atteint 93,5%. Compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt, la part de marché des crédits assortis d’un taux d’intérêt annuel variable est passée sous les 1%. Au quatrième trimestre de 2016, 1 emprunteur sur 300 seulement optait encore pour cette formule.

Graphiques

A nouveau un niveau élevé pour l'octroi de crédit en 2016 

Avec un montant total de crédits hypothécaires octroyés de plus de 30 milliards EUR, l‘année 2016 se clôture à nouveau sur un niveau élevé.

Source : UPC

Sans doute aussi en raison de la suppression annoncée du bonus-logement dans la Région de Bruxelles-Capitale au 01.01.2017, l’octroi de crédit a été largement supérieur au quatrième trimestre 2016 à ce qu’il avait été au cours du quatrième trimestre de l’année précédente : plus de 67.000 crédits ont ainsi été octroyés pour un montant total de près de 8,3 milliards EUR. C’est là le meilleur quatrième trimestre jamais enregistré, abstraction faite de celui de 2014.

Au demeurant, l’octroi de crédit a atteint, durant tous les trimestres de 2016, un niveau très élevé.

Source : UPC

Le nombre de demandes de crédit a progressé de 7% 

Le nombre de demandes de crédit (à l’exception des demandes pour refinancements externes) a augmenté de 7 % entre 2015 et 2016. Pour cette même période, le montant sous-jacent des demandes de crédit a lui aussi progressé, de 13%.

Source : UPC

Nombre de crédits octroyés 

En 2016 - hors refinancements -, on a noté une hausse de 8% des crédits hypothécaires octroyés par rapport à 2015, pour un montant total supérieur de 16%

Source : UPC (ces chiffres ne reprennent pas les refinancements)

Ce sont surtout les crédits pour l’achat d’un logement et les crédits de construction qui progressent 

Le nombre de crédits pour l’achat d’un logement a augmenté de plus de 11% par rapport à 2015 (+13.300). Le nombre de crédits de construction a progressé de plus de 32% (+7.900), après le recul de 16% en 2015. Le nombre de crédits pour l’achat avec transformations et le nombre de crédits à d’autres fins (garage, terrain à bâtir, …) ont également connu une hausse. Le nombre de crédits à la rénovation d’un logement a reculé de 4% (-3.200).

Le nombre de refinancements externes en 2016 a baissé de 30 % par rapport à 2015. Néanmoins, 57.000 refinancements externes ont encore été accordés en 2016, soit le deuxième chiffre le plus élevé jamais noté.

 
Source : UPC

Le montant moyen des prêts hypothécaires et des crédits à la construction augmente nettement

Le montant moyen d’un crédit pour la construction d’un logement fluctue aux alentours de 156.000 EUR. Cela représente une hausse de près de 13.000 EUR en 2 ans de temps.

Le montant moyen d’un crédit pour l’achat d’un logement a également progressé, sur un an de temps, de 8.000 EUR pour passer à quelque 153.000 EUR en 2016, après avoir déjà crû de plusieurs milliers d’euros par an les années précédentes.

Le montant moyen d’un crédit pour l’achat et la rénovation a grimpé pour dépasser les 185.000 EUR.  

Source : UPC

Le taux d’intérêt (semi-)fixe reste le plus apprécié

En 2016, plus de 9 emprunteurs sur 10 (93,5% au quatrième trimestre) ont opté pour un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable assorti d’une période de fixité initiale de minimum 10 ans, ce qui n’a rien d’étonnant en ces temps de faibles taux d’intérêt. Les clients n’ont pour ainsi dire plus opté pour des crédits assortis d’un taux d’intérêt annuel variable. (1 emprunteur sur 300 seulement au quatrième trimestre de 2016).

Source : UPC

Compte tenu des taux d’intérêt toujours très faibles (voir graphique ci-après), le consommateur continue donc clairement de préférer la sécurité.

Source : BNB

Pour plus d’informations 

Pour de plus amples informations sur le sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec Wien De Geyter, porte-parole de Febelfin (02 507 68 31 – press@febelfin.be).

L’ensemble des statistiques en matière de crédit hypothécaire (2000 – 2016), ventilé selon la destination du crédit et le type de taux d’intérêt, est disponible sur le site internet de l’UPC, sous la rubrique « Presse et chiffres ».


1 Les 57 membres de l'UPC représentent ensemble environ 90% du nombre total de crédits hypothécaires nouvellement octroyés (ce que l'on appelle la production). L'encours total du crédit hypothécaire des membres de l’UPC fin 2016 s’élève à environ 192 milliards EUR.

2 Les refinancements ne sont pas pris en compte dans ces chiffres.

Plus sur: